I got it!We use cookies to customize content and advertising, to provide social media features, and to analyze traffic to our site. We also share information about your use of our site with our trusted social media, advertising and analytics partners. Read more.

Zebda Lyrics
"Le Bruit Et L'Odeur"

/ 5
0 reviewers
Do you like this song?
(click stars to rate)
save!

my lyricsbox
Si j'suis tombé par terre, c'est pas la faute à Voltaire
Le nez dans le ruisseau, y'avait pas Dolto
Si y'a pas plus d'anges, dans le ciel et sur la terre
Pourquoi faut-il qu'on crève dans le ghetto ?
Plutôt que d'être issu d'un peuple qui a trop souffert
J'aime mieux élaborer une thèse
Qui est de pas laisser à ces messieurs
Qui légifèrent, le soin de me balancer des ancêtres
On a beau être né, rive gauche de la Garonne
Converser avec l'accent des cigales
Ils sont pas des kilos dans la cité gasconne
A faire qu'elle ne soit pas qu'une escale
On peut mourir au front et faire toutes les guerres
Et beau défendre un si joli drapeau
Il en faut toujours plus, pourtant y a un hommage à faire
A ceux tombés à Montécassino

Le bruit et l'odeur, le bruit et l'odeur, le bruit du marteau-piqueur
Le bruit et l'odeur, le bruit et l'odeur, le bruit du marteau-piqueur
Le bruit et l'odeur, le bruit et l'odeur, le bruit du marteau-piqueur
Le bruit et l'odeur, le bruit et l'odeur, le bruit du marteau-piqueur

La peur est assassine, alors c'est vrai je pénalise
Ceux qui flinguent les mômes qu'ont pas la pelouse en bas
Je suis un rêveur et pourtant ami j'analyse
Je suis un érudit et je vous dis : je suis serbo-croate et musulman
Voilà le hic, un prêtre polonais républicain et laïque
Et si certains regrettent de pas être noir de peau
Je n'ai qu'une réponse les gars, vous avez du pot
L'égalité, mes frères, n'existe que dans les rêves
Mais je n'abdique pas pour autant
Si la peur est un bras qui nous soulève
Elle nous décime, j'en ai peur pour la nuit des temps
Elle aime Noah, mais faut qu'y gagne les tournois
Elle aime Boli mais a jamais rien aboli
Elle aime Boli mais a jamais rien aboli

Le bruit et l'odeur, le bruit et l'odeur, le bruit du marteau-piqueur
Le bruit et l'odeur, le bruit et l'odeur, le bruit du marteau-piqueur
Le bruit et l'odeur, le bruit et l'odeur, le bruit du marteau-piqueur
Le bruit et l'odeur, le bruit et l'odeur, le bruit du marteau-piqueur

Qui a construit cette route ? Qui a bâti cette ville ?
Et qui l'habite pas ? À ceux qui se plaignent du bruit
À ceux qui condamnent l'odeur, je me présente
Je m'appelle Larbi, Mamadou Juan et faites place
Guido, Henri, Chino Ali je ne suis pas de glace
Une voix m'a dit "Marathon" cherche la lumière
Du gouffre j'ai puisé un combat "la bonne affaire"
J'en ai bavé de la peur que j'ai lu dans les yeux
De ceux qui ont trois fois rien et qui le croiaient précieux
Quand j'ai compris la loi, j'ai compris ma défaite
Intégrez-vous disait-elle, c'était chose faite

Le bruit et l'odeur, le bruit et l'odeur, le bruit du marteau-piqueur
Le bruit et l'odeur, le bruit et l'odeur, le bruit du marteau-piqueur
Le bruit et l'odeur, le bruit et l'odeur, le bruit du marteau-piqueur
Le bruit et l'odeur, le bruit et l'odeur, le bruit du marteau-piqueur

Le bruit du marteau-piqueur dans tes oreilles
Tu finis ta vie, elles bourdonnent les abeilles.
Tu finis ta vie, elles bourdonnent les abeilles.

Le bruit et l'odeur, le bruit et l'odeur, le bruit du marteau-piqueur
Le bruit et l'odeur, le bruit et l'odeur, le bruit du marteau-piqueur
Le bruit et l'odeur, le bruit et l'odeur, le bruit du marteau-piqueur
Le bruit et l'odeur, le bruit et l'odeur, le bruit du marteau-piqueur

[Jacques Chirac]
Comment voulez-vous que le travailleur français
Qui travaille avec sa femme et qui ensemble gagnent environ
Quinze mille francs et qui voit'sur le palier à côté de son HLM entassée
Une famille avec un père de famille, trois ou quatre épouses
Et une vingtaine de gosse et qui gagne cinquante mille francs
De prestation sociale sans naturellement travailler.
Si vous ajoutez à cela le bruit et l'odeur, eh bien
Le travailleur français sur le palier, il devient fou.
Et ce n'est pas être raciste que de dire cela.
Nous n'avons plus les moyens d'honorer le regroupement familial
Et il faut enfin ouvrir le débat qui s'impose dans notre pays
Qui est un vrai débat moral pour savoir si il est naturel
Que les étrangers puissent bénéficier au même titre que les Français
D'une solidarité nationale à laquelle ils ne participent pas
Puisqu'ils ne payent pas d'împots.
Le bruit et l'odeur, le bruit et l'odeur.
This song is from the album "La Tawa" and "Le Bruit Et L'Odeur".