I got it!We use cookies to customize content and advertising, to provide social media features, and to analyze traffic to our site. We also share information about your use of our site with our trusted social media, advertising and analytics partners. Read more.

Hugo Délire Lyrics
"Freestyle #5"

/ 5
0 reviewers
Do you like this song?
(click stars to rate)
save!

my lyricsbox
L'ami quoi d'neuf ? Moi j'suis pas mort j'opère en scred
Gars j'suis la preuve que c'qui est rare n'est pas forcement cher
C'est pas qu'je peine, non, ça va j'ai l'âme sereine
Même si j'me freine, si j'sors pas une chanson par semaine
J'm'en bats du rap game, jouer tout seul c'est ça qu'j'aime
Faire des rimes qui claquent sec et ce même quand j'ai pas d'thème
Chaque texte, n'est pas simple à terminer
Quand t'as un poil dans la main et pas de pince à épiler
Un freestyle tous les 7 ans car j'suis qu'un feignant
J'suis très lent, je cours pas, non je rampe comme un serpent
Tapis dans l'ombre, j'observe les wacks et dès qu'ils s'en vont
J'arrive en trombe, car on rap pas dans la même dimension

Oui messieurs, j'vous notifie qu'j'peux mettre ça haut
Même si j'suis pas le plus prolifique de l'hexagone
Non tu délires pas, c'est HD qui t'parles
Et sur du jurassic five je lâche mon cinquième freestyle

Ouvre tes esgourdes au lieu de bouder dans ton coin
Si on dit qu'je pèse lourd, on parle pas d'mon embonpoint
Mon flingue s'appelle le verbe, pas qu'ça à faire de plaire
J'possède ma manière de faire, la seule sur la planète Terre
N'empêche, j'manie les mots avec une grande tendresse
En France on a d'la chance sans dec' on a pour nous la langue française
Yo, j'fais pas du rap comme à l'usine, j'essaye pas d'pera plus vite pour bouffer l'tempo d'la musique
C'est du multisyllabique, tu l'dis si ça pique
Si t'imagines que j'dilapide mon temps quand j'utilise ma mine
J'sème une zizanie de mots, avec ma p'tite manie de n'oser
Aucune rime facile le flow, encore plus dynamique j'te promet
Yo, j'veux pas l'avenue Foch, ni une trop belle porche
J'dépense pas mes sous par peur d'les mettre dans les mauvaises poches

Je fais l'effort de mettre les formes, mais j'aimerais gueuler fort
Que j'me fous d'écouter les modes, 5 ans que j'ai l'même téléphone

Ma douce France, si j'pouvais lui dire tout c'que j'pense
Encore faudrait-t-il qu'elle m'écoute j'aurais d'ja beaucoup d'chance
J'redoute sans cesse son envie d'foutre en pièce
Nos acquis et nos droits enfin c'qu'il nous en reste
Ils sont français, français avant d'être humains
Ne veulent pas d'notre insolence, j'sais bien ils veulent des chérubins
Écoute bien, j'pose dans un groupe de cinglés
Busta Boobs, on vient te mettre des coups de seins
J'ai pas de cahier des charges, juste un mic et des phases
J'aime gratter des pages, pas pour faire marrer l'état
J'fais pas que des grimaces bizarres, j'sais pas qui t'as dit ça
J'lâche pas fisa fisa, des phrases d'une bêtise abyssale
J'manie la rime contre le parti d'Marine
Pour l'chef d'état tyrannique, et tous les gars qui l'astique
J'te donne un N comme Nicolas ou comme Napoléon

Fêtons dignement nos pires monarques au son d'l'accordéon

J'suis pas l'premier à gueuler, j'vais pas pleurer, je garde les
Pieds sur terre, les bras levés pour soulever tous les barbelés
Jackadi manger des pommes, Sarko dit changer l'époque
Avec ses lois et ses méthodes, avec les plus tarés d'ses potes
J'ai une petite frousse pour les votes de 2012
J'dis pas qu'faudra qu'on brise tout, mais qu'faudra qu'on s'unisse tous
Pour les élections j'aimerais que tout soit permis
Voter pour un bébé lion, une chèvre ou bien un termite
J'ai pas d'conscience politique, j'en aurai une que
Quand les politiciens auront enfin pris conscience du peuple
Sarko, t'as l'sourire d'un escroc
Avec les casseroles que tu traînes tu peux ouvrir un resto
Halte à la mascarade, à chaque faille t'as la parade
T'es jamais là quand ça va pas, dis moi c'est quand l'pouvoir d'achat ?
J'attends toujours, et on est plein à attendre toujours notre tour
Hein pour qu'les jeunes soient plus pris pour des cons
Tu peux r'tourner ta veste nous on va r'tourner l'monde, ducon !