location:
B / Boby Lapointe / lyrics / La Fille Du Pêcheur

 
"unrated"
0 votes

Boby Lapointe
"La Fille Du Pêcheur" Lyrics

album:
Integrale Du Chanteur Sous Titree [2008]
Integrale Du Chanteur Sous Titree [2008]
Best Of [2007]
Gold [2006]
Talents Du Siècle [1998]
Avanie Et Framboise [1969]
Sacré Boby Lapointe [1961]

genre:
Pop

Moi, les filles de Paris, déguisées en glamour
Tartines de beauté margarine d'amour, je n'y tiens pas
Si ce n'était pour soigner mon petit libido
On n'en verrait jamais près de moi au dodo, mais voilà
J'ai besoin d'être à Paris puisque je suis chômeur
À Paris c'est payé beaucoup plus cher de l'heure, sinon va
Moi les filles de Paris déguisées en glamour
Tartines de beauté, margarine d'amour, je n'y tiens pas.

Où es-tu fille du pêcheur ? Toi que j'appelais "Sirène"
Tu es reine de mon coeur, de mon coeur tu es la reine.

Je t'ai connue, souviens-toi, tu n'avais pas quinze ans
Je venais à la mer avec que mes parents pour l'été
Comme je t'ai trouvée jolie, j'ai voulu être aimable
Et toi petite sauvage, tu m'as jeté du sable, méchanceté
Mais j'admirais ton papa qui avait un bateau
Tu admirais mon papa qui avait une auto et bientôt
Nous étions copains, copains comme chemise et cul
Et quand je suis parti, toi aussi tu as eu du chagrin

Où es-tu fille du pêcheur ? Toi que j'appelais "Sirène"
Tu es reine de mon coeur, de mon coeur tu es la reine.

Et depuis tous les automne, et même tous les hivers
Quand une chose ou l'autre me rappelle la mer, je serre les poings
Non, je n'étais pas bagarreur, je le suis devenu
Mais je veux garder le chaud de tes épaules nues dans mes mains
Oui, je veux garder le chaud de ta peau mordorée
Du brillant de tes yeux et des reflets moirés de tes cheveux
Tes cheveux dégoulinant de perles d'eau salée
Perles que sur ta peau, d'un baiser, je volais, malicieux.

Où es-tu fille du pêcheur ? Toi que j'appelais "Sirène"
Tu es reine de mon coeur, de mon coeur tu es la reine.

Tu avais promis, souviens-toi, qu'on se marierait
Mes études finies et lorsque je serai médecin
Médecin, c'est long, bien long, et pour me consoler
Prenant un air distrait tu me laissais cajoler les deux tiens
Mais quand je suis revenu à ce dernier été
Éprisé d'un voyou tu avais quitté le Midi
Ma foi, j'aime trop la mer pour te chercher ailleurs
Heureusement pour moi, il y a ta petite soeur qui a grandi

L'est aussi fille de pêcheur, tiens ! Je vais l'appeler "Sirène"
Elle sera reine de mon coeur, de mon coeur, elle est la reine.